FR / EN

La Panthéone, c’est quoi ? 


C’est un monument virtuel consacré aux « grandes femmes » que la société se doit d’honorer.

C’est d’abord un site internet où les internautes viendront déposer des noms, des contenus, des liens concernant des femmes remarquables qu’ils-elles souhaitent mettre en avant.

C’est, aussi, une agora permettant aux internautes de commenter les ajouts et de discuter à propos de ces femmes formidables.

Autour de ce site, plusieurs réseaux sociaux dédiés servant à mobiliser les citoyen.ne.s, à créer des communautés actives et à informer sur les nouvelles entrées.

 

→ Pourquoi un panthéon des femmes ?

Le Panthéon est une nécropole où la nation française honore ses « grands hommes ». 70 y reposent actuellement. Et seulement 2 femmes. Soit une vision de l’histoire qui écrabouille la moitié de l’humanité ! L’objectif de La Panthéone est de réparer cette injustice.

Il s’agit de repérer, valoriser et célébrer des femmes qui, par leurs œuvres, leurs actions, leurs combats ont fait avancer le progrès social et l’égalité.

L’objectif est ainsi de créer une mobilisation citoyenne et numérique pour rendre hommage à toutes les héroïnes et de promouvoir, de manière originale, l’égalité et le rôle des femmes.

 

→ Qui sont ces grandes femmes ?

Celles qui ont contribué, par le passé, ou contribuent, dans le présent, à améliorer la société par leurs travaux scientifiques, leurs actions citoyennes, sociales, artistiques ou économiques.

 

→ Et pourquoi pas des hommes dans cette Panthéone ?

On vous l’a dit : ils sont déjà 70 dans le Panthéon officiel ! Et prédominants dans toutes les instances du pouvoir. Réserver ce monument virtuel aux seules femmes, distinguées par des femmes et des hommes, n’est que justice.

 

→ Pourquoi honorer aussi des vivantes ?

Parce qu’elles sont par trop invisibles, ces méritantes qui font le bien. Trop souvent ignorées, oubliées, inconnues, maltraitées. Les honorer de leur vivant, c’est aussi rappeler le rôle essentiel des femmes dans la société.

Et pour mieux dépoussiérer les vieilles choses institutionnelles et protocolaires, La Panthéone honorera, de façon joyeuse, les femmes mortes, les vivantes, les étrangères, les célèbres et les anonymes.

 

→ Comment fonctionne La Panthéone ?

Par la démocratie participative. Tout un chacun, toute une chacune peut collaborer à cette mobilisation en inscrivant un nom ou mieux en postant des informations, des documents, des liens sur la personne qu’il-elle souhaite mettre en exergue.

Chaque année, un concours et un vote populaire détermineront une douzaine de personnalités à qui il sera rendu un hommage particulier lors d’une cérémonie festive, relayée sur les médias, sur internet et les réseaux sociaux.

A terme, c’est un formidable vivier de connaissances et d’informations sur les femmes remarquables, ouvert à tous et toutes, qui sera ainsi créé par cette mobilisation citoyenne.

 


FR / EN

What exactly is The Panthéone Project?

 

It is a digital monument dedicated to the “great women” that society should honour.
It is a website where users will first of all submit names, content, and links about remarkable women that they wish to see recognised.
It is also an agora allowing users to comment on the new additions and to discuss these outstanding women and their achievements.
Social networks dedicated to mobilizing more users, creating active online communities and sharing information about the new entries will be set up around the main website.

 

→ Why do we need a women’s Pantheon?

The Pantheon is a necropolis where the French nation honours its “great men” (it is similar to Westminster Abbey in the UK). 70 men and only 2 women are currently buried there. This is a vision of history that dismisses half of humanity!

The Panthéone Project aims to bring a new balance to this unfair status quo.
This project is about finding, recognising, and celebrating women who have moved social progress and equality forward through their work, their actions, and their battles.
The objective is to generate digital, popular mobilisation in order to pay homage to all our heroines, to promote equality, and to highlight the vital role women have to play in society and history in an original way.

 

→ Who are these great women?

They are all the women who have contributed in the past, or are still contributing today, to making our society a better place, through their scientific work and their civic, social, artistic, or economic actions and engagements.

 

→ And why no men in this Panthéone?

As we mentioned earlier, there are already 70 of them in the official Pantheon!
They are also predominant in all positions of power.
Consequently, dedicating this digital monument only to women deemed worthy by their peers (both women and men) is only fair.

 

→ Why honour living women too?

Because these deserving women are too often invisible, forgotten, unknown, or mistreated. Honouring them during their lifetime also gives us an opportunity to remind people of the essential role that women play in society.

And to better defy institutional weight and formal procedure, the Panthéone Project will cheerfully honour dead, living, foreign, famous, and anonymous women.

 

→ How will the Panthéone Project work?

Through participatory democracy.

Anyone and everyone is able to collaborate with this initiative by submitting a name or, even better, by posting information, documents, links, etc. about the woman that they wish to champion.
Every year, a contest and a popular vote will be held to determine the dozen laureates who will receive special honours during a festive ceremony that will be relayed in the media, on the internet, and on social media.
This mobilisation will eventually produce a wonderful nexus of knowledge and information about remarkable women that will be open to everyone.

SUIVEZ LA PANTHÉONE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITéS

QUI PORTE CE PROJET ?

égalitéEs

A l’origine de l'aventure, égalitéEs est une galaxie numérique des égalités.
Dédiée à l’égalité femmes/hommes, elle est une plate-forme comprenant une encyclopédie numérique,
un site d’actualité participatif et un hub de programmes courts pour sensibiliser les jeunes générations.
Cette plate-forme produit des contenus qui irriguent la galaxie composée de web-TVs,
de réseaux sociaux, d’applications dédiées, de kits pédagogiques, de serious games, etc.

Le site de la galaxie numérique des égalitéEs : http://egalitees.fr/

Les rézoteuses

c’est un réseau de partage et d’influence créé par des jeunes femmes actives, travaillant dans les domaines de la communication, des médias et de la culture, membres d’un réseau social professionnel et solidaire féminin.

Page facebook des Rézoteuses :
https://www.facebook.com/Lesrezoteuses/info

GenERe

(« Genre : Epistémologie & Recherches ») est un laboratoire junior créé en janvier 2014 à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il compte une trentaine de membres : des masterant·e·s et des doctorant·e·s, dans une dizaine de disciplines différentes. La mission de GenERe est double : d'une part, assurer une diffusion des savoirs en études de genre auprès du public (labogenere.fr), et d'autre part, mener un travail de recherche scientifique (genere.hypotheses.org).
Site du laboratoire GenERe : http://labogenere.fr/

Le réseau H/F

HF se donne pour missions de :

- repérer les inégalités entre les hommes et les femmes du secteur culturel (gouvernance, production, diffusion, visibilité, moyens financiers, réseaux, formation...) ; rassembler et diffuser les statistiques
- mobiliser, interpeller et rencontrer les pouvoirs publics, les institutions et les professionnels
- accompagner les responsables de structures culturelles dans la réflexion et la mise en place de leviers pour plus d'égalité
- organiser des tables-rondes, conférences et autres moments de rencontres et de réflexion avec les professionnel-les de la culture

Site du réseau H-F Rhône-Alpes : http://www.hfrhonealpes.fr/

ARTICLES POPULAIRES

SIMONE VEIL
16 décembre 2014
SIMONE VEIL
Simone Veil est une femme politique française née en 1927. Durant la seconde guerre mondiale sa f ...
Gerda Taro
28 novembre 2014
Gerda Taro
Gerda Taro est une photographe allemande née en 1910. Juive et militante antifasciste, elle fuit s ...
Helen Keller
04 mai 2015
Helen Keller
Le destin que je vais vous livrer est d'autant plus important que cette femme, Helen Keller a comme ...
KOSMANEK  Edith Edwige
02 décembre 2014
KOSMANEK Edith Edwige
C'est une fille d'ouvrier immigré en France ; elle a le mérite d'avoir : - soutenu une thèse e ...
hannah Arendt
05 mai 2015
hannah Arendt
intellectuelle prof reporter ...