09 mars
2015
Avant le XXème
1409 Vues

Ida B. Wells (1862-1931)


QUI EST ELLE ? :


Ida B Wells est une journaliste et une militante pour les droits civiques américains.
Née dans l’esclavage, Ida devient une femme libre après la proclamation d’émancipation de Lincoln en 1863. Son père étant militant et éduqué, Ida décide de suivre ses pas. Elle commence ses études supérieures mais doit les interrompre lorsque ses deux parents meurent de la fièvre jaune alors qu’elle n’a que 16 ans. Elle décide alors de tout arrêter pour travailler en tant qu’institutrice et subvenir aux besoins de ses frères et sœurs qui risquaient l’orphelinat. Plus tard, elle parvient à revenir à l’université en menant de front études et carrière.
C’est là que commence véritablement son militantisme à l’intersection du féminisme et des enjeux raciaux. Elle sera connue sur le campus pour ses idées radicales : elle refuse de se plier aux normes patriarcales qui dominent l’institution universitaire et dénonce les inégalités de salaires et d’éducation entre blancs et noirs. En 1884 (71 ans avant Rosa Parks), elle a 21 ans et refuse de laisser son siège de train à une passagère blanche malgré l’insistance du contrôleur qui, bien mal lui en a pris, a essayé de l’obliger à quitter la voiture par la force. Après s’être fait injurier et mordre, il lui a fallu recourir à l’aide de plusieurs hommes pour finalement expulser Wells du train. Furieuse, elle traînera la compagnie ferroviaire en justice et finira par gagner son procès.
Plusieurs de ses amis subissent et meurent de violences raciales en 1889 à Memphis. Beaucoup de noirs décident alors de quitter la ville. Ida décide non seulement de rester mais également de documenter toute l’horreur des lynchages et des violences raciales tout en déconstruisant les stéréotypes raciaux associés aux noirs et en exposant la corruption et la partialité des institutions judiciaires américaines de l’époque. Elle se lance dans le journalisme d’investigation, fonde son propre journal nommé ‘Liberté d’Expression’ et publie articles, pamphlets et pétitions incendiaires malgré de nombreuses menaces de mort, des attaques physiques sur sa personne et une grande pression des cercles académiques libéraux lui demandant de calmer ses propos et de diluer la vérité.
Elle fera également campagne pour les droits des femmes et le suffrage féminin. Elle a toujours dénoncé l’absence de solidarité dans les rangs des suffragettes blanches qui ignoraient largement la condition des noirs-américaines et n’incluaient que rarement des femmes noires dans leurs organisations militantes.
Son militantisme et sa carrière de journaliste se poursuivront jusqu’à la fin de sa vie. Elle en fera une entreprise familiale, travaillant avec son mari et, plus tard, ses enfants. Elle propagera ses écrits et ses idées jusqu’en Europe où elle fera plusieurs conférences. Elle participera à la fondation de la NAACP même si les autres fondateurs finiront par la marginaliser à cause de son sexe et de son radicalisme.

  • : Pour son intelligence, son courage et sa ténacité exceptionnelle ainsi que son intégrité face aux pressions du système et de l'ordre établi.


Répondre







SUIVEZ LA PANTHÉONE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITéS

QUI PORTE CE PROJET ?

égalitéEs

A l’origine de l'aventure, égalitéEs est une galaxie numérique des égalités.
Dédiée à l’égalité femmes/hommes, elle est une plate-forme comprenant une encyclopédie numérique,
un site d’actualité participatif et un hub de programmes courts pour sensibiliser les jeunes générations.
Cette plate-forme produit des contenus qui irriguent la galaxie composée de web-TVs,
de réseaux sociaux, d’applications dédiées, de kits pédagogiques, de serious games, etc.

Le site de la galaxie numérique des égalitéEs : http://egalitees.fr/

Les rézoteuses

c’est un réseau de partage et d’influence créé par des jeunes femmes actives, travaillant dans les domaines de la communication, des médias et de la culture, membres d’un réseau social professionnel et solidaire féminin.

Page facebook des Rézoteuses :
https://www.facebook.com/Lesrezoteuses/info

GenERe

(« Genre : Epistémologie & Recherches ») est un laboratoire junior créé en janvier 2014 à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il compte une trentaine de membres : des masterant·e·s et des doctorant·e·s, dans une dizaine de disciplines différentes. La mission de GenERe est double : d'une part, assurer une diffusion des savoirs en études de genre auprès du public (labogenere.fr), et d'autre part, mener un travail de recherche scientifique (genere.hypotheses.org).
Site du laboratoire GenERe : http://labogenere.fr/

Le réseau H/F

HF se donne pour missions de :

- repérer les inégalités entre les hommes et les femmes du secteur culturel (gouvernance, production, diffusion, visibilité, moyens financiers, réseaux, formation...) ; rassembler et diffuser les statistiques
- mobiliser, interpeller et rencontrer les pouvoirs publics, les institutions et les professionnels
- accompagner les responsables de structures culturelles dans la réflexion et la mise en place de leviers pour plus d'égalité
- organiser des tables-rondes, conférences et autres moments de rencontres et de réflexion avec les professionnel-les de la culture

Site du réseau H-F Rhône-Alpes : http://www.hfrhonealpes.fr/

ARTICLES POPULAIRES

SIMONE VEIL
16 décembre 2014
Avant le XXème
SIMONE VEIL
Simone Veil est une femme politique française née en 1927. Durant la seconde guerre mondiale sa f ...
Gerda Taro
28 novembre 2014
Avant le XXème
Gerda Taro
Gerda Taro est une photographe allemande née en 1910. Juive et militante antifasciste, elle fuit s ...
Helen Keller
04 mai 2015
Avant le XXème
Helen Keller
Le destin que je vais vous livrer est d'autant plus important que cette femme, Helen Keller a comme ...
KOSMANEK  Edith Edwige
02 décembre 2014
Avant le XXème
KOSMANEK Edith Edwige
C'est une fille d'ouvrier immigré en France ; elle a le mérite d'avoir : - soutenu une thèse e ...
hannah Arendt
05 mai 2015
Avant le XXème
hannah Arendt
intellectuelle prof reporter ...