01 juillet
2016
XXème siècle
1680 Vues

Frida Kahlo


QUI EST ELLE ? :


La peintre mexicaine Frida Kahlo (de son vrai nom Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderon) est née en 1907 dans la Casa azul, la « Maison bleue » (actuel « musée Frida Kahlo ») dans un quartier plutôt bourgeois du sud de Mexico. Elle souffre de poliomyélite dès l’âge de six ans : son pied droit ne se développe pas, ce qui lui vaut le surnom de « Frida la boiteuse ». Sa santé fragile la contraint de rester souvent alitée. En 1922, à l’âge de 16 ans, elle est l’une des premières filles à intégrer la Escuela Nacional Preparatoria, l’une des meilleures écoles du Mexique. Passionnée de sciences naturelles, elle souhaite à l’époque devenir médecin. Victime d’un accident de bus en 1925, son état de santé s’aggrave : en plus de ses nombreuses fractures, elle doit porter des corsets en plâtre durant plusieurs mois. Elle apprend alors la peinture de manière autodidacte, influencée par des mouvements tels que le réalisme et le symbolisme. Sa famille place un miroir au-dessus de son lit afin que Frida puisse se servir de son reflet comme d’un modèle. Et elle commence ainsi une longue série d’autoportraits, constituant une grande partie de ses œuvres : sur 143 tableaux, 55 sont des autoportraits.
En 1928 elle s’inscrit au Parti communiste mexicain. Frida Kahlo s’intéresse alors particulièrement aux questions de droits des femmes dans une société mexicaine encore extrêmement machiste. Avide de liberté, de voyages, d’études, Frida refuse de vivre la vie des femmes mexicaines. Cette année là, elle rencontre le célèbre artiste mural Diego Rivera, avec qui elle se marie en 1929. Le couple a une entretient une relation tumultueuse bien que passionnée, entre les fausses couches de Frida (dues à son accident) et les aventures extraconjugales d’abord de son mari, puis d’elle même.
Très engagée politiquement, elle écrit son nom « Frieda », de « Frieden », « la paix » en allemand suite à l’arrivée au pouvoir des nazis en 1933. En 1937 Frida Kahlo et son mari héberge Léon Trotski et sa femme, Trotski ayant reçu l’asile politique au Mexique. Elle entretient une brève liaison avec le dissident politique.
Plus tard, elle fait la connaissance de l’artiste surréaliste André Breton qui déclare : « l’art de Frida Kahlo de Rivera est un ruban autour d’une bombe ». Par son intermédiaire, elle expose à Paris et rencontre de grands artistes tels que Picasso et Kandinsky. En 1942, Frida Kahlo est élue membre du Seminario de Cultura Mexicana pour lequel elle est chargée d’encourager la diffusion de la culture mexicaine en organisant des expositions, des conférences et la publication d’ouvrages. En 1943, elle dirige aussi une classe de peinture à l’académique des Beaux-Arts. Mais son état de santé empire, elle doit porter un corset de fer et subir au total sept opérations de la colonne vertébrale, la contraignant à rester allongée sur son lit d’hôpital pendant de longs mois. Elle est ensuite amputée de la jambe droite, ce qui la plonge dans une profonde dépression. Elle s’éteint finalement le 13 juillet 1954 des suites d’une pneumonie.



Répondre







SUIVEZ LA PANTHÉONE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

PUBLICITéS

QUI PORTE CE PROJET ?

égalitéEs

A l’origine de l'aventure, égalitéEs est une galaxie numérique des égalités.
Dédiée à l’égalité femmes/hommes, elle est une plate-forme comprenant une encyclopédie numérique,
un site d’actualité participatif et un hub de programmes courts pour sensibiliser les jeunes générations.
Cette plate-forme produit des contenus qui irriguent la galaxie composée de web-TVs,
de réseaux sociaux, d’applications dédiées, de kits pédagogiques, de serious games, etc.

Le site de la galaxie numérique des égalitéEs : http://egalitees.fr/

Les rézoteuses

c’est un réseau de partage et d’influence créé par des jeunes femmes actives, travaillant dans les domaines de la communication, des médias et de la culture, membres d’un réseau social professionnel et solidaire féminin.

Page facebook des Rézoteuses :
https://www.facebook.com/Lesrezoteuses/info

GenERe

(« Genre : Epistémologie & Recherches ») est un laboratoire junior créé en janvier 2014 à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon. Il compte une trentaine de membres : des masterant·e·s et des doctorant·e·s, dans une dizaine de disciplines différentes. La mission de GenERe est double : d'une part, assurer une diffusion des savoirs en études de genre auprès du public (labogenere.fr), et d'autre part, mener un travail de recherche scientifique (genere.hypotheses.org).
Site du laboratoire GenERe : http://labogenere.fr/

Le réseau H/F

HF se donne pour missions de :

- repérer les inégalités entre les hommes et les femmes du secteur culturel (gouvernance, production, diffusion, visibilité, moyens financiers, réseaux, formation...) ; rassembler et diffuser les statistiques
- mobiliser, interpeller et rencontrer les pouvoirs publics, les institutions et les professionnels
- accompagner les responsables de structures culturelles dans la réflexion et la mise en place de leviers pour plus d'égalité
- organiser des tables-rondes, conférences et autres moments de rencontres et de réflexion avec les professionnel-les de la culture

Site du réseau H-F Rhône-Alpes : http://www.hfrhonealpes.fr/

ARTICLES POPULAIRES

SIMONE VEIL
16 décembre 2014
XXème siècle
SIMONE VEIL
Simone Veil est une femme politique française née en 1927. Durant la seconde guerre mondiale sa f ...
Gerda Taro
28 novembre 2014
XXème siècle
Gerda Taro
Gerda Taro est une photographe allemande née en 1910. Juive et militante antifasciste, elle fuit s ...
Helen Keller
04 mai 2015
XXème siècle
Helen Keller
Le destin que je vais vous livrer est d'autant plus important que cette femme, Helen Keller a comme ...
KOSMANEK  Edith Edwige
02 décembre 2014
XXème siècle
KOSMANEK Edith Edwige
C'est une fille d'ouvrier immigré en France ; elle a le mérite d'avoir : - soutenu une thèse e ...
hannah Arendt
05 mai 2015
XXème siècle
hannah Arendt
intellectuelle prof reporter ...